Excite

Sécurité des passagers lors d'un voyage en avion : les objets prohibés

Si certaines statistiques parlent avec des chiffres surprenant quant au nombre de décollages par jour dans le monde, pas moins de 80 000, soit 1 à la seconde, il est nécessairement utile de connaître ce qu'on a le droit d'emporter dans nos bagages lorsqu'on prend l'avion. Car pour le bon déroulement d'un vol commercial et pour la sécurité de tous les passagers d'un avion, les objets prohibés sont nombreux, en cabine comme en soute.

Les objets entrant en cabine soumis à un contrôle rigoureux

Lors d'un voyage en vol commercial, la sécurité des passagers et celle de l'équipage sont primordiales. La rigueur est alors de mise lors de la fouille des bagages qu'on introduit en soute comme en cabine. Ainsi, si l'ensemble des armes à feu et des armes blanches sont depuis des lustres interdites en cabine en raison des menaces qu'elles peuvent créer, d'autres objets inattendus sont à inscrire sur la liste des objets à ne pas embarquer.L'introduction en cabine de liquides, de substances pâteuses, de gels et autres aérosols est ainsi prohibée. Sont concernées par cette restriction, les liquides en bouteille (eau minérale, boissons gazeuses,…), les parfums, les gels douches, les shampoings et autres déodorants ou dentifrices. Il est également interdit d'introduire en cabine des instruments contondants et tranchants tels que les clubs de golf, les battes de base-ball, les boules de pétanque, les queues de billard, les skateboards et les cannes à pêche ainsi que scalpels, sabres, ciseaux, machettes, patins à glace, les tournevis et autres couteaux et lames.

Voyage en avion : les objets prohibés en soute et en cabine

Pour avoir la certitude de ne pas être refoulé lors de l'embarquement avant de prendre un avion, les objets suivants sont obligatoirement prohibés en cabine ainsi que dans les soutes de l'appareil et ils ne doivent en aucun cas figurer dans les bagages. Les objets susceptibles de s'enflammer facilement comme les bouteilles à gaz, les aérosols, les bouteilles de plongée, les allumes-feu, les feux d'artifice ou les fusées de détresse sont évidemment interdits.Il en est de même pour les produits chimiques, radioactifs et surtout toxiques et infectieuses tels que les vernis, les peintures ou les laques, les engrais, pesticides et autres désherbants ainsi que les produits de nettoyage comme le chlore, les décapants ou l'eau de Javel. Enfin, les briquets, les allumettes et leurs combustibles font également partie de cette liste d'objets prohibés en avion, au même titre que les instruments susceptibles d'influencer sur le système de navigation de l'appareil comme les baromètres ou les thermomètres à mercure.

Des exceptions selon les compagnies aériennes

Généralement, la nature des produits interdits d'embarquement lors d'un vol commercial demeure plus ou moins identique pour toutes les compagnies aériennes. Des exceptions sont tout de même autorisées et soumises à une autorisation préalable, par exemple pour les enfants et les bébés qui ne peuvent se passer de leurs aliments spécifiques ou pour les passagers qui doivent suivre des traitements médicaux particuliers. Il arrive alors que des seringues, des médicaments liquides ou des boissons pour bébés se retrouvent dans la cabine même si en avion, ils sont les objets prohibés.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018