Excite

Amsterdam, la Venise du Nord

Petite ville pleine de curiosités et de magie, Amsterdam, la ‘Venise du nord’, est une destination qui fait rêver. Capitale des Pays-Bas, ses mille et un visages offrent à ses visiteurs une grande diversité d’activités et de curiosités à découvrir que l’on soit amateur de promenades romantiques, fondu de musées ou adepte d’architecture. La ville ne manque pas d’originalité et chacun peut y trouver son bonheur lors d’un week-end ou d’un séjour d’une semaine.

Galerie photos: Amsterdam

Durant le printemps, on apprécie les belles journées où parcs et balcons sont fleuris de tulipes et de primevères, où l’odeur de la glycine flotte dans les rues, et où les habitants profitent simplement des rayons du soleil en installant des chaises sur le trottoir pour boire un verre entre amis ou des matelas le long des canaux pour regarder passer les bateaux. En fin d’année, la lumière blanche du ciel donne à la ville un charme nordique intéressant; le froid mordant de l’hiver offre l’opportunité de visiter les nombreux musées de la ville et de se réfugier au cours d’une visite citadine dans l’un des cafés blancs ou bruns à l’atmosphère si conviviale.

Histoire d’Amsterdam

Amsterdam est la plus grande ville des Pays-Bas et compte 2'300'000 habitants appelés ‘Amstellodamois’ ou ‘Amstellodamiens’. Son nom veut dire ‘barrage sur l’Amstel’ : dam signifie barrage en hollandais et l’Amstel est le fleuve traversant la cité. La ville fut construite au XII° siècle par des pêcheurs qui, d’un savant agencement de digues et de canaux, parvinrent à dompter la zone marécageuse sur laquelle elle est fondée.

L’âge d’or d’Amsterdam fut le XVIIème siècle. La ville vit une grande prospérité commerciale grâce à ses échanges avec les Indes orientales et subit les influences philosophiques de Descartes et de la liberté de pensée. C’est cette période qui voit naître l’œuvre de Rembrandt. Au XVIII° et XIX° siècle, les guerres avec la France et l’Angleterre marquent le déclin de la Nation notamment parce que les échanges commerciaux avec la Grande-Bretagne cessent.

Les Pays-Bas restèrent neutres lors de la Seconde Guerre mondiale mais 100 000 Juifs furent cependant déportés. La maison où Anne Frank fut cachée avant d’être elle aussi déportée dans les camps est le deuxième site le plus visité des Pays-Bas. Aujourd’hui, les Pays-Bas sont surtout réputés pour leur permissivité, notamment des drogues douces et de la prostitution.

Aller à Amsterdam

Pour se rendre à Amsterdam, tous les moyens sont permis. À seulement 550 km de Paris, le trajet se fait aisément en voiture même si cette dernière s’avère être d’une utilité limitée sur place. Là, en effet, on utilise le vélo ou le tramway pour se déplacer dans la ville. On dit même qu’il y aurait davantage de bicyclettes en Hollande que de Hollandais!

Le train reste le moyen privilégié mais les tarifs attractifs des compagnies aériennes lui sont d’une rude concurrence. La gare de Centraal Station se situe au nord de la ville et à proximité des lieux touristiques. L’aéroport est à l’extérieur de la ville mais des moyens divers sont utilisés pour faire la jonction avec Amsterdam.

Une liaison en bus existe également depuis 42 gares routières françaises et Amsterdam. Cette option peut être un avantage pour les petits budgets, option qui n’est néanmoins intéressante que si l’on vient aux Pays-Bas pour plusieurs jours car le trajet dure environ sept heures avec une escale d’une heure à Bruxelles.

Hébergement; hôtels à Amsterdam

De nombreuses possibilités s’offrent à vous si vous décidez de venir passer quelques jours à Amsterdam. Le budget est le critère principal pour opter entre le camping, une auberge de jeunesse, un Bed & Breakfast, une péniche ou un hôtel, modeste ou luxueux. Les hôtels de la chaîne NH proposent aussi des solutions intéressantes.

Les événements

Le 30 avril est fêté le jour anniversaire de la mère de la reine actuelle. Koninginnedag est la fête la plus animée de l’année. Toute la ville se plonge dans l’effervescence la plus totale et se saoule de musique et de bière. Tout est permis, chacun fait ce qui lui plaît. Certains font la fête sur les places publiques où des scènes sont aménagées pour des concerts ou des attractions diverses ; d’autres vendent sur le trottoir des fripes et des fonds de grenier ; on peut louer ses toilettes ou vendre bonbons ou créations personnelles dans la rue. Beaucoup de Hollandais font la fête à bord de bateaux où l’on se réunit entre amis pour danser, chanter, boire plus que de raison. La circulation sur les canaux le jour de la Reine est la plus dense de l’année. .

À la fin du mois de juin a lieu le World Roots Festival, festival de musique, danse, théâtre et cinéma à la réputation croissante. Les scènes sont installées en plein air et les salles de concerts et discothèques populaires comme le Paradiso et le Melkweg offrent leurs scènes aux artistes de tout poil. Créé en 1998, ce festival attire les foules et notamment des chanteurs de musique du monde qui sont de plus en plus nombreux à se produire sur scène chaque année.

Entre le 5 et le 8 août, la ville revêt les couleurs multiples du drapeau homosexuel pour une des plus grandes Gay Pride d’Europe. En effet, Amsterdam est vue comme la ville phare des droits des homosexuels et chaque année, des péniches décorées avec fantaisie défilent sur les canaux avec à leur bord des personnes aux looks des plus farfelus se déchaînant sur des rythmes frénétiques.

Le 31 décembre est l’occasion comme partout ailleurs de faire la fête aux Pays-Bas. Mais les Hollandais restent en famille jusqu’à minuit avant de sortir dans la ville qui reste animée jusqu’au petit matin. Un grand feu d’artifices est tiré sur l’Amstel, imité par les enfants qui font sauter des pétards à tout va.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017