Excite

Airlander 10: le retour des dirigeables ?

  • Getty Images

Avec ses 100 mètres de long l’Airlander 10 est aussi grand que trois Boeing 737, mais il ne s’agit pas d’un avion quelconque à la taille extravagante. En effet, rempli d’hélium, l’Airlander 10 est le résultat du croisement entre un avion et un dirigeable (ou zeppelin puisque le modèle allemand représenta la crème du genre).

L’engin, créé par l’armée américaine puis abandonné avant d’être repris par la société anglaise Hybrid Air Vehicles (HAV ou «Véhicules aériens hybrides»), n’est pas loin de prendre son envol grâce au financement du Royaume-Uni. Les premiers vols tests sont prévus dans le cours de l’année.

Comme l’explique à la chaine américaine d’information CNN, Chris Daniels, responsable de la communication de HAV. «Les anciens modèles nécessitaient beaucoup de personnel au sol, ne pouvaient embarquer que peu de charges utiles et étaient extrêmement sensibles aux conditions météo, Nous avons résolu tous ces problèmes grâce à notre nouveau concept: l’hybridation entre un avion et un zeppelin».

Composé d’un alliage de fibres de carbone de kevlar et de mylar, l’Airlander 10 embarque dans son cockpit un pilote et un navigateur, peut transporter jusqu’à 10 tonnes de marchandise et voler ainsi pendant plus de cinq jours sans avoir besoin de faire escale, annonce HAV.

Il y a longtemps que les dirigeables ou autres zeppelins ne représentent plus le futur de l’aéronautique (notamment depuis la catastrophe du Hindenburg en 1937), mais avec son engin hybride nettement plus sûr, HAV compte bien contribuer au redécollage de ces géants des airs pas si anachroniques que l’on pouvait le penser.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017