Excite

Air France ferme ses bases de pilotes dans le Sud

  • Getty Images

Un porte-parole de la direction d’Air France a précisé la décision de rapatrier ses pilotes à Paris en ces termes : «Il n'y aura plus de pilotes basés en province à partir d'octobre, il s'agit d'un changement d'organisation interne qui n'aura pas de conséquence sur le programme de vols, ni sur le nombre de postes. De fait, les bases de province étaient déjà fermées, puisqu'il n'y avait plus de vols internationaux à leur départ depuis un moment».

Selon un document interne envoyé aux pilotes, le groupe annonce «entamer le processus de fermeture des bases province qui pourrait avoir lieu au plus tard en octobre 2015. Malgré plusieurs ajustements de programme, malgré les efforts consentis par l'ensemble des métiers concernés, l'équilibre économique de cette exploitation en base province n'aura jamais été trouvé», souligne le document.

En difficulté face à la concurrence des compagnies à bas coût telles EasyJet ou Ryanair, Air France avait inauguré en octobre 2011 sa première base de province à Marseille, puis au printemps suivant à Nice et Toulouse. Ce dispositif lui permettait de poster avions et équipages dans ces villes, sans les faire revenir chaque soir à Paris. L'objectif était de desservir d'autres villes de province et l'étranger proche, et d'augmenter la productivité grâce à une rotation journalière plus importante des avions, ce qui devait conduire à une réduction des coûts de 15%.

Rappelons qu’en septembre dernier, l'activité du groupe avait été perturbée par une grève historique de 14 jours des pilotes d'Air France, qui s'opposaient au développement de la filiale à bas coûts Transavia. L'impact de ce conflit a été estimé à 425 millions d'euros sur le résultat d'exploitation.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017