Excite

Aéroports français: bientôt des scanners corporels?

A l’heure ou les tentatives d’attentats terroristes dans les avions semblent à nouveau en recrudescence, le ministre de l’intérieur Brice Hortefeux s’interroge sur la mise en place systématique de scanners corporels dans les aéroports français.

Vers l’élargissement de la liste des pays à risque?

C’est ce matin sur Europe 1 que Brice Hortefeux déclarait en effet avoir débuté un groupe de travail au sujet des scanners corporels. Les résultats de cette étude devraient se faire connaître sous peu et dans l’urgence mais font partie d’un projet plus vaste tournant autour de la sécurité aérienne.

Ainsi, le ministre souhaiterait par ailleurs élargir la liste des pays estimés ‘à risque’. Celle-ci comporte actuellement 7 pays mais pourrait rapidement passer à 30 selon la volonté du gouvernement. Les passagers en provenance de ces pays dits ‘à risque’ sont déjà plus contrôlés que le reste des voyageurs mais pourrait se voir l’objet de contrôles beaucoup plus contraignants à l’avenir.

La sécurité au détriment de l’intimité?

Malgré tout, la mesure phare de ce plan de sécurité aérienne concerne bien la mise en place de scanners corporels. Alors que certains pays comme la Grande Bretagne et le Canada promettent leur installation d’ici 3 semaines dans leurs aéroports, l’utilisation de ces appareils restent cependant très controversée.

Tout d’abord, on parle du rayonnement de ces scanners qui serait trop élevé et pourrait se révéler nocif. Par ailleurs les autorités s’interrogent sur le bien fondé de l’utilisation de telles machines censées assurer la sécurité des passagers aériens au détriment de l’intimité d’autres utilisateurs.

Cependant, au lendemain de la tentative ratée, mais de peu, du terroriste nigérian sur un vol à destination des Etats-Unis (lire l'article), la vie des passagers d’un vol tout entier, ne vaut-elle pas plus que l’intimité de quelques autres?

Photo: jurvetson (flickr); publik16 (flickr) et MEDEF (wikimédia)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017