Excite

A la découverte de Zugarramurdi, le village basque des sorcières

A Zugarramurdi, petit hameau du Pays Basque espagnol, de nombreux villageois ont été accusés de sorcellerie au Moyen-âge et brûlés sur le bûcher. La grotte du village et un musée témoignent aujourd’hui de cette terrible cicatrice du passé et Zugarramurdi est mondialement connu pour être le Salem espagnol : le village des sorcières.

Au début du XVIIe siècle, la région connaît une vague de sorcellerie et l’Inquisition est chargée de trouver des coupables. L’enquête menée conduit au célèbre procès de Logroño. Les 7 et 8 novembre 1610 la sentence tomba : Le Tribunal de l’Inquisition condamna 11 personnes à mourir sur le bûcher. Six d’entre elles, qui avaient péri en prison, furent brûlées en effigie.

Selon la légende, les réunions de sorcellerie se déroulaient dans une grotte située dans la forêt à quelques centaines de mètres du village. Longue d’une centaine de mètres, la grotte des sorcières de Zugarramurdi n’offre rien d’impressionnant en elle-même (ni stalactites, ni stalagmites par exemple), mais laisse planer un voile de mystère.

Pour en savoir un peu plus sur cette mystérieuse et terrible histoire, il faut se rendre au musée de Zugarramurdi, musée qui permet aux visiteurs de mieux comprendre le contexte historique de cette tragédie. À travers des vidéos, des documents en basque, espagnol et français et différents objets, il offre une meilleure compréhension de cette chasse aux sorcières.

Pour conclure, « Les sorcières de Zugarramurdi», le film du réalisateur espagnol Alex de la Iglesia est sorti le 27 septembre 2013 en Espagne. Cette comédie noire et extravagante sur fond de sorcellerie raconte l’histoire de trois braqueurs en fuite qui se réfugient par erreur dans la ville de Zugarramurdi, à la veille d’une très importante réunion de milliers de sorcières… Le film a été un temps numéro un des entrées de l’autre côté des Pyrénées. Il est sorti en France le 8 janvier.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018